Immense pays d’à peu près 800.000 km², peuplée d’environ 700 millions d’habitants, république depuis 1923, la Turquie ne m’était pas inconnue. Lors de chacune de mes visites, j’ai toujours été impressionné par la beauté des différentes contrées, la diversité des paysages, l’aspect culturel et la gentillesse de la population. C’est en 1970, il y a déjà 42 ans, que je l’ai découverte pour la première fois lors d’un congrès de l’association Internationale des Professionnels du Tourisme. C’était à Ankara, Izmir, Pergame et Ephese où je fus impressionné par le fameux temple d’Hadrien, le tombeau de l’apôtre Jean et la maison de la Vierge Marie. Une autre fois aux premières heures du jour, j’ai survolé la Cappadoce, en montgolfière pour y découvrir les reliefs de la terre. Ce fut un souvenir inoubliable.

J’ai aussi eu l’occasion de m’émerveiller au cœur de ces villes souterraines, où tant de chrétiens persécutés trouvèrent refuge au 7e siècle. A plusieurs reprises, j’ai séjourné à ISTANBUL la plus grande ville de Turquie. J’ai pu y découvrir un grand nombre de trésors touristiques et culturels qui font sa renommée : Sainte Sophie, la mosquée bleu, avec ses six minarets, Topkapi, le palais des sultans, le grand bazar, son côté féérique et son shopping d’enfer.

 

Un pied en Asie et l’autre en Europe, Istanbul est à cheval sur deux continents, séparé par le détroit du Bosphore. Répondant à l’appel de mes amis Anne Marie Persoons et Jean Claude Delfosse de TOM TRAVEL, j’y suis retourné, une fois encore pour revoir sur les bords de la méditerranée, la riviera Turque. Après 4 heures de vol, au départ de Bruxelles National j’ai redécouvert  ANTALIA, capitale de la province du même nom. Avec ses boulevards ombragés, bordés de palmiers, sa marina avec ses boutiques, ses cafés et restaurants sympas, ses monuments, ses musées, ses mosquées et ses parcs la ville regorge d’attraits. Quel plaisir de s’y promener dans la vielle ville à travers ses étroites ruelles et ses maisons de maître, tout en marchandant ses achats. Proche d’Antalya, il faut voir les chutes d’eau de Duden qui dans un décor grandiose se jettent dans la mer ou celles de Manavgat beaucoup moins spectaculaires.

 

A une quarantaine de kilomètres, à Aspendos, il faut découvrir le pont romain vestige du 2e siècle après Jésus-Christ et le vieil aqueduc qui s’étire au sein d’un décor grandiose. Au loin, dominant cet ensemble, on aperçoit la chaîne du Taurus, recouverte de pins, d’oliviers, de citronniers et de bananiers. En l’arpentant par une route étroite, nous voici à 1500 mètres d’altitude et à une centaine de kilomètres d’Antalya à SAGALASSOS. Cette ancienne cité d’Asie Mineur présente des traces d’occupation humaine d’environ 12.000 ans avant notre ère. Des ruines romaines s’y dressent encore, dont une porte d’entrée monumentale, une rue à colonnade, une agora, un temple et un théâtre grandiose.

 

A proximité, voici une autre merveille de la nature, le site de PAMMUKALE une curiosité géologique connue pour ses sources chaudes et ses spectaculaires bassins de calcaire. A 75 kilomètres d’Antalya, SIDE est un des lieux historiques très connu en Turquie. Elle constitue, un musée à ciel ouvert avec de nombreux centres d’intérêt, notamment ses vestiges antiques ses magnifique plages, ses petites rues commerçantes et son environnement boisé. Si vous êtes amateurs de vieilles pierres allez à SIDE… vous en serez rassasié. Agréable aussi que cette promenade en bateau sur le fleuve MANAVGAT. Et pourquoi pas, pour couronner votre semaine de vacances en ce chaleureux pays, une excursion en mer le long de la jolie côte          d’Antalya vers Alanya, célèbre centre touristique, blottie au pied      d’un promontoire rocheux jaillissant entre deux plages et couronné par une forteresse du XIIIème siècle.

 

Toutes les agences de voyages vous proposent des conditions exceptionnelles pour une semaine en Turquie en 2013, pensez-y …

 

Texte : Charles Labalue.

 

Infos : TOM TRAVEL (spécialiste de la Turquie) Tél (+49) 2304 77 87 58 – info@tom-travel.de – www.tom-travel.de (une partie du site web est en français).